L’assureur Hiscox vient de dévoiler une étude très poussée sur le parc des voitures de collection Français. Outre la radiographie du parc actuel, l’étude considère que le parc des véhicules immatriculés en carte-grise collection pourrait quadrupler dans un avenir proche.

Selon Julie Hugues, Responsable Marché Art et Clientèle Privée d’Hiscox France, « Les collectionneurs de voitures sont unis par une passion commune pour le design, la mécanique automobiles, les modèles qui ont marqué des générations de petits et grands. Cependant, derrière ces similarités se révèlent des réalités diverses et des tendances structurantes. En tant qu’assureur engagé dans la préservation de ce patrimoine, nous avons voulu dresser un état des lieux de ce marché spécifique dynamique – très peu affecté par la crise sanitaire – de près d’un million de voitures de collection et collectionnables. Les collectionneurs ont la charge de conserver ce patrimoine d’exception et de la transmettre dans un état, le plus proche de leur état d’origine, aux générations de futurs passionnés qui en prendront soin à leur tour »

Réunion de voitures de collection

Première représentante du parc des « cartes grises collection » avec 23.136 exemplaires immatriculés comme tel, la 2 CV représente ainsi plus de 11% du parc. Suivent dans l’ordre la Coccinelle (8.309 exemplaires), la 4L (7.403 exemplaires), la Fiat 500 (4.695 voitures, soit 47% de son parc) et la MG BGT (4.141, soit 66% de son parc total) qui forment le top 5. Juste derrière, ont trouve la Renault 5 (4.105) qui fête cette année ses 50 ans.

Les marques françaises caracolent donc en tête des modèles en carte grise collection, pesant près de 42% du parc. Avec sa 2CV qui compte à elle seule 23.136 cartes grises de collection (sans compter les 3.362 Dyane), Citroën obtient facilement le statut de navire amiral avec 42.720 voitures recensées (soit 1,5% de son parc total), suivie de Renault (27.842 voitures) et de Peugeot (16.438 voitures).

L’âge moyen actuel du parc « collection » est de 51 ans. Toutefois, les années 70 et 80 rassemblent près de 60% du parc tandis que les voitures d’avant 1950 ne représentent que 6% du parc.

Outre les 208.127 voitures de collection actuellement immatriculées sous ce régime (1% du parc automobile total), l’étude Hiscox a identifié près de 720.000 voitures de 30 ans et plus qui pourraient basculer vers la carte grise Collection, soit 13% des véhicules de plus de 30 ans et 3% du parc total, conduisant à un quasi-quadruplement du parc de véhicules en carte grise collection.

Voiture de collection dans Paris

Du fait que les véhicules munis d’une carte grise collection bénéficient de dérogations pour circuler dans les ZFE, il est effectivement possible que les demandes de changement de carte grise explosent lors de la mise en place de celles-ci (la mise en place des ZFE est obligatoire dans toutes les agglomérations de plus de 150.000 habitants avant le 31 décembre 2024.)…

Toutefois, selon Stéphane Bonoron, expert judiciaire en automobiles de collection et conseiller technique auprès de la F.F.V.E, « A court et moyen terme, la limite d’éligibilité pour obtenir une carte grise collection risque de passer à 35 voire 40 ans au lieu des 30 ans actuellement. Cette restriction permettrait d’éviter que des utilisateurs de véhicules en état moyen, entrant théoriquement dans les critères d’éligibilité des véhicules de collection, ne les immatriculent en collection pour ne plus avoir à les présenter au contrôle technique tous les 2 ans, ou optimiser leur prime d’assurance, voire échapper aux contraintes liées à la mise en place des ZFE ».

Au chapitre des mouvements, sur le parc des 208.000 voitures immatriculées en CG Collection, près de 120.000 ont changé de mains entre 2016 et 2020, représentant un turn-over de 57%. Cinq modèles, ont un taux supérieur à 95% : Chevrolet Belair, Porsche 914, Jeep CJ, Nissan 240Z ou encore Chevrolet Camaro.

Quatre modèles dont le parc dépasse les 2.500 unités ont aussi un taux de rotation qui dépasse les 80% : Chevrolet Corvette, Fiat 500, Volkswagen Coccinelle et MG BGT. La cultissime Porsche 911 a un taux de rotation d’environ 77%.