lundi, avril 15 2024

Dans l’univers des moyens de transport, hormis le combi de Volkswagen, peu de modèles ont incarné la même polyvalence et la même créativité que la Fiat 600 Multipla. Cette étrange création roulante, présentée à Bruxelles en janvier 1956, témoigne du génie italien dans le monde automobile. Et elle crève la cote depuis quelques années !

La Fiat 600 Multipla, c’est une voiture révolutionnaire. C’est une voiture dont l’impact sur la mobilité en Italie est indéniable. C’est une voiture qui a insufflé un style et une polyvalence sans précédent, avec son design extravagant et son esprit pratique.

Dans les rues de St Moritz

Pour être franc, la Fiat 600 Multipla n’a pas tout inventé. C’est Volkswagen et son combi, apparu en 1950, qui ont jeté les bases d’une nouvelle catégorie de véhicules : la mini-fourgonnette. Mais là où VW restait dans un design très classique, avec la 600 Multipla, Fiat optait pour une ligne avec des traits expressifs différents des autres, dans la lignée de sa 500 rondouillarde. Cette originalité sautait aux yeux au premier regard car on parle vraiment d’une voiture au design extravagant et non conventionnel.

Fiat Multipla Taxi

Conception Polyvalente

L’avant était presque complètement vertical, tandis que l’arrière tombait brusquement, créant une apparence déroutante. Sur la route, on avait presque l’impression que la voiture roulait en marche arrière, avec l’arrière à la place de l’avant. Ce style incomparable (mais techniquement plus aérodynamique que le « parpaing » Volkswagen) suscitait la curiosité partout où il passait. C’est encore ainsi aujourd’hui.

L’habitacle pouvait accueillir jusqu’à six personnes, réparties sur trois rangées de sièges. Mais sa vraie magie était sa capacité de transformation. En rabattant quatre niveaux de sièges, on accédait à un espace de chargement étonnamment grand, capable d’accueillir des objets très volumineux, dans une carrosserie aux dimensions extérieures très modestes.

L'allure décalée du Multipla

Le nom « Multipla » signifiant « Plusieurs » a été particulièrement bien trouvé : il soulignait la nature multiple du modèle. La capacité d’adaptation aux différents besoins et des coûts d’entretien particulièrement bas ont fait de la voiture turinoise une référence pour les chauffeurs de taxi et les familles italiennes pendant plus d’une décennie.

Moteur et performances

Sur le plan structurel, la Fiat 600 Multipla est directement dérivée de la 600 berline. En termes de motorisation, la première série de la voiture bénéficiait d’une (très) modeste mécanique de 633cc développant 22cv, avant d’être dotée à partir de 1961 d’un 767cc de 32cv inaugurant la seconde série du modèle, connue sous le nom de 600 D Multipla. Ce nouveau moteur améliorait notablement les performances sans augmenter excessivement la consommation, pour rester fidèle au principe fondamental de maîtrise des coûts d’usage liés à ce modèle. Les performances étaient modestes, mais c’est par son appétit d’oiseau que le modèle séduisait son public.

Une mécanique issue de la Fiat 600

La Fiat 600 Multipla bénéficiait de deux portes à l’avant avec ouverture « suicide » et deux conventionnelles pour l’arrière. La voiture turinoise avait même la capacité de se transformer en mini-camping-car avec un « lit double » à l’arrière. L’une des versions les plus emblématiques du modèle était le taxi vert et noir. Cette configuration envahit rapidement les villes italiennes, devenant un symbole du boom économique d’après-guerre.

Valeur Croissante

Au cours des dernières années, la valeur des Fiat 600 Multipla a augmenté de manière importante. Les exemplaires bien entretenus et restaurés atteignent des prix de plus en plus élevés sur le marché des ventes aux enchères. Cela est en partie dû à la rareté de ces véhicules, à leur originalité et à leur importance historique en tant que précurseurs des monospaces modernes.

Vendue aux enchères en France

Restaurations de Haute Qualité

Les adjudications aux enchères ont montré l’attrait des collectionneur pour les exemplaires restaurés de manière professionnelle. Une restauration complète de la carrosserie, de l’intérieur et du moteur permet d’atteindre des montants de transactions inédits pour le modèle. Les collectionneurs sont prêts à investir dans des véhicules qui reflètent l’authenticité et l’élégance de l’époque.

Popularité Croissante de la Fiat 600 Multipla

La Fiat 600 Multipla gagne en popularité auprès des amateurs de voitures de collection, attirant un public diversifié. Les collectionneurs cherchent à ajouter ce modèle polyvalent à leur collection en raison de son histoire unique et de son design charmant. A ce titre, on peut noter la similitude de trajectoire avec le combi VW longtemps considéré comme un banal utilitaire avant de devenir une icone hype et branchée.

Chic et branchée, c'est la Fiat 600 Multipla

La Fiat 600 Multipla est un modèle emblématique de l’industrie automobile italienne. Son design polyvalent, son appétit d’oiseau et son histoire unique en font un favori des collectionneurs qui trouvent dans cette voiture un modèle chic et branché, bien moins ostentatoire qu’une Ferrari ou une Maserati mais qui ne dénotera ni place Vendôme ni à St Moritz…

Les ventes aux enchères de la Fiat 600 Multipla sont véritablement en plein essor, avec des prix à partir de 23.000 euros (pour des modèles juste corrects) et en constante augmentation. Mais attention, seuls les très beaux exemplaires restaurés atteignent des sommets…

Une vente majeure cet été

Un Fiat 600 Multipla Taxi de 1964 a été adjugé aux enchères par RM Sotheby’s en septembre 2023, en Suisse, pour la somme sensationnelle de 110.000 euros au marteau. Il s’agit d’un record pour ce modèle mais qui illustre bien la flambée de la cote pour la Fiat 600 Multipla depuis quelques années. Le spécimen qui a était vendu faisait partie d’une collection privée et avait été entièrement restaurée et reconstruite selon les plus hauts standards, avec des éléments d’époque de très haute qualité tels qu’un taximètre, une enseigne lumineuse sur le toit et une galerie de toit. Et elle arbore la livrée classique bicolore noir sur vert.

Une somme record pour un Multipla
Previous

Huit sujets à controverses sur les voitures de collection

Next

Le biopic Ferrari sort pour Noel ... sur Prime Vidéo

4 comments

  1. J’ai moi-même une FIAT 600 MULTIPLA 1ère Série de 1960, en très bon état de restauration que j’adore conduire et qui génère un énorme capital sympathie dans tous les rassemblements auxquels je me rends régulièrement.
    Il n’est donc pas étonnant que sa cote ne cesse de monter……

  2. Vous avez bien touché l’esprit du phénomène. Un public aisé voire riche qui cherche à éviter les remarques sur des voitures bling-bling genre Ferrari et qui opte pour le Multipla pour faire « peuple ». On va aller chez Fauchon en jean’s et Multipla c’est moins tapageur qu’un TR 512… le combi VW est moins snob, plus typé surf et camping-car

  3. Als je sympathie voor een auto wilt hebben moet je een Fiat 600 Multipla kopen; ongelofelijk hoeveel complimenten we met onze Multipla oogsten en gigantisch hoeveel foto’s er altijd van gemaakt worden.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also