jeudi, juillet 18 2024

Les ventes aux enchères de voitures de collection existent depuis longtemps. Nous avons tous en tête les images des salles des ventes avec du public et un commissaire-priseur. Et puis sont arrivées les enchères en ligne, au début des années 2000 …

C’est eBay, principalement qui a ouvert la brèche. Mais compte tenu de toutes les variables liées à l’achat d’une voiture classique (coût élevé, emplacement physique, authenticité, pièces correctes, état, rouille), les enchères en ligne comportaient un certain risque, réservant de facto le marché à un public restreint

Aux USA, Bring a Trailer a lancé son système d’enchères en 2014. En Europe et en France, c’est lors de la pandémie de Covid et les confinements que les offres d’enchères en ligne ont commencé à voir le jour. Deux années quasiment blanches en terme de réunions et meetings et une augmentation de l’épargne individuelle ont été le véritable déclencheur. Certaines ont eu plus de succès que d’autres, mais en général, les ventes aux enchères en ligne sont devenues un élément fiable et bien établi du secteur des voitures de collection, si bien qu’aujourd’hui tous les spécialistes des petites annonces d’anciennes en ligne ont désormais tous une offre d’enchères.

voitures de collection

L’attrait des systèmes d’enchères

Par rapport à un système traditionnel d’annonces, les systèmes d’enchères offrent une véritable valeur ajoutée au vendeur.

  • Sur l’estimation de valeur de marché de la voiture. On sait tous que les vendeurs pensent en général détenir la 8eme merveille du monde. Sur les systèmes d’enchères, on va nous proposer une « fourchette » réaliste du prix de vente estimé.
  • Sur la rédaction du texte de présentation du véhicule. Un spécialiste de la vente sait quels sont les points à mettre en avant et quels points sont superflus. Sans occulter certaines tournures de phrases optimisées « juridiquement ».
  • Sur le shooting photos. Le premier « contact » avec une voiture proposée à la vente, c’est les photos. Les sites d’enchères indiquent quelles photos prendre, peuvent aussi vous fournir une prestation de photographie professionnelle. Irons-nous jusqu’à dire de retouche ?
  • Fini la négociation. Tout le monde n’est pas bon négociateur. Avec le système des enchères, il n’y a pas de discussion, c’est celui qui offre le meilleur prix qui repartira avec la voiture.
  • Sécurisation de la transaction. Exit les questions de chèque de banque, d’acompte, les refus de financement … le gagnant de l’enchère est engagé juridiquement à déposer les fonds sous 48h. et à honorer son acte d’achat.
Vente par enchères en ligne

L’inconvénient des systèmes d’enchères

Les systèmes d’enchères souffrent d’un défaut majeur. Le marché est certes national voire international, mais dans la majorité des cas, on ne voit pas le véhicule (et on l’essaye encore moins) avant de l’acheter.

Ce n’est pas si éloigné des enchères « au marteau » en salle des ventes. On peut certes examiner le véhicule présenté statiquement dans un showroom, mais on ne le démarre pas et on ne fait pas d’essai routier.

C’est donc le facteur « risque coté acquéreur » qui est le principal inconvénient des systèmes d’enchères. Il convient malgré tout de le relativiser : l’équilibre du système n’est viable que si le nombre de mauvaises surprises reste insignifiant. Et tous les recours restent possibles, exactement dans les même conditions que dans une vente de gré à gré, même si l’intermédiaire qui a proposé le véhicule peut être mis en cause. D’où les tournures de phrases optimisées juridiquement citées plus haut, typiquement « le vendeur indique que la voiture est exempte de rouille » ou « la carrosserie ne présente que quelques défauts visibles dans la galerie photo« , des tournures de phrases qui restent vagues et surtout qui dégagent la responsabilité du site d’enchères qui renvoie dans le premier cas la responsabilité sur le vendeur et dans le second cas sur l’acquéreur qui n’a qu’à décortiquer la galerie photo !

Showroom de vente d'ancienne

Attention toutefois, dans le cas de véhicule proposés depuis un autre pays (UE ou même USA). Dans ce cas, c’est la réglementation du pays du vendeur qui s’applique. Nous sommes très protégés en France, beaucoup de pays pratiquent la politique de la vente « en l’état, tel que vu et accepté par l’acquéreur ». Il convient donc de garder la tête froide et de vérifier les coordonnées du vendeur.

Et puis, il y a un coût. C’est logique, les prestations fournies dépassent largement celles liées à la publication d’une annonce traditionnelle. Qu’il soit porté par l’acheteur, le vendeur ou partagé, le coût d’une vente par enchères en ligne sera nettement plus onéreux qu’une parution d’annonce traditionnelle. Mais généralement largement inférieur à celui d’une salle des ventes.

Les pros se mettent aux enchères en ligne

En fait, les enchères cartonnent tellement qu’un autre acteur du secteur, les professionnels de la vente de voitures classiques et de collection, représente une part de plus en plus importante des inscriptions sur les sites d’enchères.

Enchères de voitures anciennes en ligne

Cette tendance signifie-t-elle que les professionnels, dont le but est de faire des bénéfices, vont inonder les sites d’enchères ? Que l’on ne sera plus en mesure de trouver une bonne affaire et que les transactions de gré à gré sur ces plateformes vont disparaitre ?

Avant de tirer la sonnette d’alarme, il est bon de faire un zoom arrière. Des présentations soignées et la possibilité de trouver des véhicules exceptionnels peuvent valoriser des professionnels sur les systèmes en ligne, mais comme pour tout ce qui s’affiche sur nos écrans, la perception et la réalité ne sont pas nécessairement la même chose. Les pros du commerce de la voiture de collection existent bien sûr depuis plus longtemps qu’Internet, et bien plus de voitures sont vendues traditionnellement que par enchères.

Mais les ventes traditionnelles perdent chaque jour du terrain face aux ventes par enchères…

enchères de voitures de collection pros et particuliers

Compte tenu de la grande visibilité des ventes aux enchères de voitures de collection en ligne par rapport à un showroom traditionnel, il est tout à fait logique que les pros cherchent à écouler leur stock de cette manière. Les sites que nous suivons identifient les vendeurs selon qu’ils sont pro ou particulier, et l’on observe clairement que les particuliers représentent toujours la majorité des vendeurs, mais que la part des pros est en hausse.

Des raisons générationnelles

Autrefois, on s’impliquait dans nos propres recherches pour sourcer nos voitures. Ce n’était pas toujours facile ni rapide, mais on les trouvait et on faisait souvent des bonnes affaires car il y avait peu de concurrence.

Aujourd’hui, il suffit d’avoir un smartphone et l’on sera notifié (comme tous les acheteurs potentiels) en temps réel si la voiture que l’on recherche est proposée aux enchères quelque part… La seule variable qui déterminera la vente, c’est l’épaisseur du portefeuille.

La crise du Covid a changé le monde et accéléré les changements générationnels. Une multitude de pratiques ont basculé vers le numérique, du fait des confinements successifs. Et le monde du commerce des voitures de collection n’y échappe pas.

enchères de voitures de collection

Mais de façon plus large, l’évolution des pratiques et usages fait que ce mouvement est inéluctable. Comme pour les déclarations d’impôts, comme pour la dématérialisation de la plupart des documents officiels …

On peut être résistant, réfractaire, hésitant … mais il ne faut pas se tromper de combat et surtout garder à l’esprit la phrase de Charles Darwin « Ceux qui survivent ne sont pas les plus forts, ni les plus intelligents, mais ceux qui s’adaptent le mieux aux changements ».

Previous

Restaurer une Porsche avec des pièces d'occasion

Next

15 bonnes raisons pour acquérir une Panhard 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also