mardi, mai 21 2024

Internet a révolutionné le marché de l’automobile de collection. L’offre en terme de sites d’annonces de voitures de collection a explosé en quelques mois. Depuis sa tablette, n’importe qui peut consulter les petites annonces partout dans le monde. De la terrasse du MacDo, on va consulter les voitures à vendre à Brest, à Lyon, à Barcelone, à Los Angeles, à Amsterdam … Encore mieux, selon les sites, on peut recevoir des notifications email à l’instant même où sont publiées des annonces qui répondent à nos critères ! Quand on pense qu’il y a 15 ans, l’essentiel du marché passait par les magazines papier …

Site Annonces voitures de collection

Attention tout de même : tous les sites d’annonces n’offrent pas la même qualité de service. Loin de là …

Sites gratuits, sites modérés, sites non-modérés, sites payants, sites premium, sites d’enchères, sites de vendeurs … selon le site, on ne s’adresse pas au même public.

En France, les sites thématiques des passionnés des différentes marques ont longtemps dominé. Le site Anciennes.net a été la première tentative d’unifier l’univers de la petite annonce auto de collection. eBay s’est vite taillé un belle part de marché …. mais l’arrivée du « CoinCoin » a bouleversé la donné.

Site Annonces voitures de collection

Qui ne connait pas le CoinCoin ? On y trouve tout… de la chaise à rempailler à l’Aston Martin DBS volante. Le CoinCoin est aussi devenu le paradis de l’auto de collection. C’est bien parce qu’on a d’un coup d’oeil le panorama de l’offre (ou pour les vendeurs, un très grande visibilité) mais il y a des effets pervers. Et beaucoup d’escrocs. Des voitures qui n’existent pas proposées à des prix défiant toute concurrence pour soutirer des acomptes à des acheteurs crédules, des fausses offres d’acheteurs étrangers proposant d’acheter immédiatement la voiture … avec un chèque en bois. Le dernier truc à la mode, quand on vend une voiture, c’est de recevoir un mail d’un acheteur potentiel « je suis très intéressé par votre voiture, rappelez moi à mon travail au 0895 xxx xxx » … qui s’avère être un numéro surtaxé qui vous allègera d’une poignée d’euros ! Autre effet pervers : les annonces passées « à l’année » par des vendeurs proposant leur voiture, à un prix largement surcoté, au cas où un pigeon passerai.

C’est dommage car l’idée de départ était intéressante mais aujourd’hui ça devient franchement fastidieux de devoir trier les annonces et les réponses pour faire la part du bon et du mauvais… c’est sans doute l’effet pervers de la totale gratuité des annonces, mais il devient clair que certains font dorénavant l’impasse sur le CoinCoin en raison de ces dérives.

A coté, on retrouve les sites internet de la presse magazine nationale ou internationale : LVA, Gazoline, Anciennes.net, Flat6, MuscleCars, ClassicDriver, … et d’autres sites d’annonces généralistes comme VivaStreet, LaCentrale, eBay ou les sites des quotidiens régionaux…

Site Annonces voitures de collection

Une des dernières nouveautés, c’est les agrégateurs d’annonces. Quelques sites récupèrent les listes des principaux sites d’annonces Auto-Collection internationaux et les « agrègent » pour nous proposer en un coup d’oeil une large offre. C’est aussi sur ce genre de site que l’on retrouve des offres de notification permettant d’être informé dès qu’une annonce est publiée avec les critères que l’on a définit. Parmi les plus connus, citons Classiccarsforsale.co.uk

Site Annonces voitures de collection

Se pose également la question du prix d’accès aux différents sites. Du CoinCoin totalement gratuit à ClassicDriver à qui vend 49 euros la parution de l’annonce pour 4 semaines … il y a un monde. Mais c’est vrai qu’à 50 euros l’annonce, il y a moins de chances de trouver des scammers chez ClassicDriver. Chaque site a donc son public naturel … Sur Gazoline on trouve une majorité de véhicules populaires, sur Classic Driver on trouve une majorité de véhicules vendus entre 20.000 et 100.000 euros !

Site Annonces voitures de collection

A coté de ces sites, on va retrouver les offres de tous les professionnels de l’automobile de collection… qui souvent démultiplient leurs annonces sur les principaux sites d’annonces ! Il est donc fréquent de croiser la même annonce sur de nombreux sites !!!

Au final, que ce soit pour vendre ou acheter, il n’y a malheureusement pas de solution ou de site universel. Chacun doit placer ses critères d’exigence et de fiabilité en fonction de ses propres attentes ou contraintes en attendant que le marché des sites d’annonces s’autorégule de lui même dans le futur.

Previous

Triumph GT6 Mk2 : la GT méconnue

Next

Porsche 924 Turbo : le bon compromis ?

5 comments

  1. Un autre moyen de trouver une voiture est de passer par les sites de clubs.
    On trouve souvent des voitures qui sont connues par les clubs, vendues par des passionnes.
    Le revers de la medaille, c’est que souvent ils se les vendent entre membres, et il faut reagir tres vite !

  2. Il est vrai que c’est plutôt la jungle, je ne ressens pour ma part pas vraiment d’autorégulation pour l’instant, le « coin » est peut être le plus simple d’accès…mais pas assez d’options de recherche. Les différents agrégateurs étrangers sont plus ou moins bien faits mais il faut savoir que pas mal d’annonces (souvent les plus intéressantes) apparaissent chez eux alors qu’elles sont déjà désactivées sur le site d’origine. Il est vrai que, en fonction des budgets et des caractères, chaucun trouve son compte en fouillant bien. Pour ceux qui recherchent une auto « accessible » le site du « coin » est d’un accès simple et gratuit. Après je suis d’accord avec François, les clubs peuvent être une bonne source d’infos…puis restent les forums et les sites persos qui permettent quelquefois de trouver la perle rare. Ensuite les magazines et sites spécialisés (plutôt dans le milieu / haut de gamme) et enfin le marché nébuleux et secret des grands collectionneurs ou s’échangent a des tarifs exorbitants la fine fleur de l’automobile classique…de luxe ! Nous aurions également pu citer les ventes aux enchères qui permettent régulièrement de bonnes affaires (http://www.goodwood.co.uk/revival/event-explorer/bonhamsauction.aspx)

    Le seul défaut d’Internet c’est qu’effectivement là ou il y avait des réseaux, des clubs, des magazines, des milliers d’annonces se trouvent maintenant en quelques clics. Le marché s’est « virtualisé » mais les prix n’ont pas baissés…preuve sans doute que la qualité de l’offre, si elle s’est démultipliée, n’est pas a la hauteur de l’exigence de la demande. En tous les cas une bonne dose de courage, de patience et surtout de contact humain restent a mon sens nécessaire pour dénicher la vraie « bonne » affaire !

  3. Les Etats Unis restent la source privilégiée des amoureux de belles américaines. Malgré un taux de change moins favorable, il est incontestable que le vaste choix qu’offre ce marché, permet de répondre à (presque) toutes les exigences.
    L’import d’européennes en provenance des USA ne présente plus grand intérêt si ce n’est pour quelques modèles d’une grande rareté.

  4. J’ai déjà acheté plusieurs anglaises sur Classic Cars For Sale. Ce qui est amusant, c’est que les prix sont légèrement supérieurs à Ebay.co.uk, mais, de mon expérience, Ebay sert à fourguer les poubelles invendables, CCFS est plutôt réservé aux autos potables… Aujourd’hui encore, c’est le site de voiture ancienne que j’utilise le plus.

  5. La collection automobile étant une niche en comportant plusieurs cela fait sens de voir divers sites spécialisés dans un type de véhicules d’époque, certains axés sur les productions automobiles d’un continent en particulier et d’autres dédié au haut de gamme. Le marché des voitures anciennes étant de surcroît international il est fréquent de trouver la perle rare à l’autre bout du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also