vendredi, mai 24 2024

La définition de l’état réel des autos de collection est essentiel pour l’établissement d’une cote crédible. Leur positionnement sur une échelle de valeur reconnue par tous est la clé nécessaire.

Cette échelle de notation comporte 6 niveaux. Elle a été initialement mise en oeuvre par les assureurs et les professionnels américains pour situer les véhicules dans l’échelle de prix des transactions, et elle s’impose au fil des jours en Europe …

Etat 1 – Show car

Il s’agit de véhicules de classe mondiale, intégralement restaurés professionnellement avec les plus hauts standards de qualité et dans la stricte conformité de l’origine, avec le maximum de pièces neuves d’époque. Concernant ces véhicules, on dit souvent qu’ils sont « plus neufs que neufs » car ils sont véritablement à zéro défaut. Ils ont cesse d’être des objets de transport et sont devenus un objet d’art. Ces véhicules ne roulent pas. Ils vont de concours internationaux en show sur une remorque fermée et sont stockés dans un garage « clinique » parfois climatisé.
Il n’y a que très peu de véhicules de catégorie 1 en France

Véhicule noté 1 comme Show Car

Etat 2 – Parfait état

Il s’agit de véhicules intégralement restaurés professionnellement ou présentant une combinaison de restauration avec des éléments d’époque particulièrement bien conservés et strictement conformes à l’origine. On peut aussi trouver dans cette catégorie des véhicules dans un état d’origine exceptionnellement bien conservés, présentant un minimum de signes d’utilisation. Ces véhicules roulent peu, entre 1000 et 1500 km par an. Un véhicule Etat 2 est apte à remporter un concours régional.

Véhicule noté 2 en Parfait Etat

Etat 3 – Très bon état

Nous trouvons dans cette catégorie des véhicules en très bon état de fonctionnement, d’excellente présentation, anciennement restaurés ou dans un très bel état d’origine, mais présentant les signes d’une utilisation régulière. L’entretien de ces véhicules n’a souffert  d’aucune concession, ce qui est obligatoirement attesté par les factures correspondantes. On appelle aussi parfois ces véhicules de catégorie 3 des voitures « 5m. » car elles paraissent parfaites à cette distance mais de près, on va distinguer quelques défauts sur la peinture, un peu  d’usure sur la sellerie ou des chromes un peu anciens. Ces véhicules ont parfois été légèrement modifiés, dans le sens de la fiabilité (allumage électronique, carburateurs plus modernes, modifications électriques …) et prennent la route sur n’importe quelle distance mais ne roulent pas quotidiennement pour autant.

Volkswagen coccinelle Ovale

Note 4 – Bon Etat

Il s’agit des voiture roulantes et en bon état structurel, mais nécessitants quelques travaux évidents de fiabilisation / présentation. On va trouver dans cette catégorie des véhicules anciennement restaurés (+ 5 ans) et qui roulent au quotidien sans toutefois avoir bénéficié de tout l’entretien nécessaire pour les maintenir dans le meilleur état de présentation et de fiabilité.

Véhicule noté 4, roulant correctement, mais dans un état cosmétique moyen

Note 5 – Restaurable

Nous trouvons dans cette catégorie des véhicules structurellement sains mais a restaurer intégralement, en restant économiquement viables (c’est à dire complets et ne présentant pas ou peu de pièces manquantes). Munis de leurs papiers, ils peuvent être roulant ou pas. Ils représentent généralement un challenge technique pour leur propriétaire.

Véhicule noté 5 Restaurable

Note 6 – Donneur de pièces

C’est le statut d’épave. Il s’agit de véhicules gravement accidentés, profondément corrodés, généralement démunis de papiers et incomplets qu’il ne serait économiquement pas viable de restaurer. Leur seule valeur se cantonne a un rôle de donneur de pièces pour un autre projet de restauration ou de reconstruction.

Véhicule noté 6 Epave ou banque de pièces

En pratique, l’essentiel du parc des véhicules de collection présents en France sur les réunions sont des autos en état 3 ou 4. On admet également régulièrement une notation par 1/2 points (ex : 3,5 ou 2,5) pour des véhicules qui ne peuvent pas objectivement prétendre à la note supérieure mais qui se situent franchement au dessus de la note inférieure.

Les systèmes de cotation français des véhicules de collection n’ont pas encore cette maturité, car ils sont principalement mis en oeuvre de façon désordonnée par la presse magazine, qui cède souvent à la tentation de flatter son lectorat dans le sens du poil sans s’appuyer sur un système de notation des autos de collection indiscutable.

Mais les choses avancent et de nombreux professionnels de la vente se tournent aujourd’hui vers cette notation de 1 à 6 … Reste à convaincre les particuliers qui ont trop souvent tendance à considérer qu’ils possèdent la 7eme merveille du monde quand ils n’ont souvent qu’une ancienne en « Bon Etat » !!!

Previous

Opel Kadett B : Elle cache bien son jeu

Next

Enchères Web anciennes …. attention !

10 comments

  1. Cette notation devrait faire l’en-tête de toute page d’annonces.

    C’est vraiement une aide évidente aux transactions.

    A vulgariser.

  2. C’est très clair, c’est limpide et c’est tout simplement … évident.
    Les cotes établies sur la base des ventes aux enchères sont trop aléatoires.
    Un article à partager avec le plus grand nombre, assurément.

  3. Cette notation est bien plus intelligente que les cote + et – habituellement utilisées par la presse française car elle se réfère à des états assez clairement identifiables. bravo pour la diffusion de cette methode en espérant qu’elle se généralise.

  4. Bonjour,

    Personnellement, je trouve qu’il manque au moins deux échelons entre: « bon état », « restaurable » et « donneuse de pièces ».
    « Roulante à reprendre » et « grosse restauration par exemple.

  5. ces informations répondent très bien à cette question qui me travaillait depuis longtemps, et me confortent dans le fait qu’il est probablement inutile de poser la question aux grandes revues nationales de l’auto de collection, du moins pour l’instant. dorénavant j’utiliserai cette échelle pour ma culture de l’auto ancienne

  6. Lors d’un voyage aux USA j’avais déjà lu un magazine qui parlait de celà, c’est vrai que c’est bien plus parlant que les « fourchettes habituelles » données par les magazines et ça permet aussi de différencier l’évolution des cotes par rapport à l’état, certaines voitures étant particulièrement onéreuses à restaurer.

  7. Bonjour, en tant que professionnel ( expert automobile diplôme d’Etat inscrit sur la liste Nationale auprès du ministère de l’intérieur ) cette notation est des plus parfaite et j’envisage de l’utiliser lors d’évaluation de véhicules

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also