mardi, avril 16 2024

Il y a 3-4 choses indispensables à bord d’une voiture de collection. Un outil multifonction fait partie de ces quelques incontournables à emporter avec soi. Et le meilleur d’entre-eux s’appelle Leatherman. N’oubliez pas ce nom.

Avec des voitures qui sont parfois plus vieilles que nous, nous savons que l’on peut se retrouver en galère au bord de la route. Parce que les machines anciennes que nous adorons sont certes magnifiques, plus charmantes, plus envoutantes et plus rustiques, mais elles sont parfois capricieuses.

Que faire lorsque l’on se retrouve en rade en pleine nature et que l’on a que les yeux pour pleurer ? Il faut réparer et fiabiliser. C’est ce qui est arrivé en son temps à Tim Leatherman en revenant d’un voyage en Europe. Il avait un couteau Suisse mais un jour, alors que sa voiture était tombée en panne, il lui manquait une pince pour la réparer correctement.

Outil Leatherman

C’est la naissance de la pince multifonction Leatherman. Une success story, qui va faire de la marque un nom générique pour désigner l’objet, comme Kleenex ou Sopalin. Un objet qui renferme une multitude d’outils dans une volume ridicule.

Leatherman : Fiable, solide et universel

Leatherman donc est une marque apparue au début des années 80 et qui commercialise en grande partie des outils multifonctions de poche. Leur premier outil était d’ailleurs nommé le « Pocket Survival Tool », nom évocateur suggérant que ce petit objet pouvait nous sortir de nombreuses galères.

Leatherman dans une voiture

La marque fabrique toujours ses outils aux Etas-Unis, à Portland dans l’Oregon, pour maintenir son exigence de qualité. En clair, ce n’est pas du lowcost qui vient de Chine, comme c’est maintenant le cas de la plupart des couteaux Laguiole. Les produits sont testés et retestés pour être certain de leur résistance et de leur fiabilité. Pour dire, la garantie d’un Leatherman est de 25 ans, le fabricant semble donc plutôt sûrs de ce qu’il vend.

Méfiez-vous du chant des sirènes venant d’obscures marques aux prix très alléchants. Ce sont des produits peu fiables et peu robustes.

Les pinces multifonctions Leatherman sont fabriquées en acier inoxydable poli, même si certains modèles sont également proposés en noir mat. Leatherman utilise l’inox 154CM sur les modèles haut de gamme et le 420HC sur les autres. Ce dernier est néanmoins plus robuste que la plupart des aciers inoxydables, grâce à sa forte teneur en carbone.

Outil multifonction

Même si le Leatherman n’est pas spécifiquement destiné à la réparation d’une auto de collection, son format et ses très nombreuses fonctionnalités en font un outil qui va s’avérer particulièrement utile en cas de pépin lors d’une virée.

Il existe plusieurs versions, offrant plus ou moins d’outils. Un des modèles qui nous semble offrir le meilleur rapport qualité prix pour les amateurs est le modèle « Rebar ».

Outil indispensable en ancienne

Avec une longueur de seulement 10 cm et un poids de 200 grammes, il trouvera sa place dans n’importe quel vide poche ou boite à gants, dans un sac à dos ou même dans la poche de pantalon pour être sûr de l’avoir en permanence sur vous. Parmi ses fonctionnalités on trouve

  • Pinces à bec effilé
  • Pinces normales
  • Pince coupante
  • Pince coupante fil dur
  • Pince à sertir
  • Dénudeur de fil
  • Couteau simple
  • Couteau cranté
  • Scie
  • Poinçon avec passant pour fil
  • Règle (19cm)
  • Ouvre boîte
  • Décapsuleur
  • Lime à bois / métal
  • Tournevis cruciforme
  • Tournevis plat (large)
  • Tournevis plat (petit)

Qu’on se le dise, ça ne remplacera jamais une bonne vieille boite à outil, mais avouez que ces fonctions auraient pu nous servir bon nombre de fois dans nos galères passées.

Côté prix, le Leatherman « Rebar » se trouve à moins de 100 € chez le plupart des enseignes d’outillage. Pas très cher au regard des services potentiels à rendre.

Leatherman Surge

Si vous avez besoin de plus d’outils, le haut de gamme « Surge » vous offrira 21 outils en un seul … à vous de choisir dans la gamme le meilleur pour votre usage !

Mais quel que soit le modèle, il s’agit d’un outil de première nécessité. Le truc que vous sortez rapidement de la boite à gant pour réparer un truc rapidement. L’idée, c’est d’avoir sous la main une pince, un couteau ou un tournevis, sans avoir à chercher.

Note : nous n’avons aucun lien ni intérêt avec Leatherman. Nous avons payé nos pinces personnelles avec notre argent. Cet article relève uniquement de notre souhait de vous présenter des produits intéressants et utiles.

Précédent

Fiat Dino, la sœur négligée

Suivant

Matra 530, l'autre berlinette

2 comments

  1. J’en qquns et je les aime beaucoup, même si le contrôle qualité n’est plus ce qu’il était. Je conseille les modèles :
    – Wave (s’il fallait en retenir qu’un seul)
    – Charge (le même en plus luxueux)
    – Surge (pour les tâches les plus importantes)
    – Rebar (old school mais plus léger que le wave)
    – Skeletool CX (le minimaliste)
    – Free p4 (le manipulable a une seule main)
    – Wingman/Sidekick (les low cost)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifier aussi